Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site Web fonctionne correctement et pour collecter des statistiques sur les utilisateurs afin d'améliorer notre site. En savoir plus sur notre politique de confidentialité ici.

Accepter

En l’honneur de la Semaine nationale du camionnage, nous souhaitions mettre en lumière les camionneurs qui accomplissent toujours leur travail, malgré des conditions de travail parmi les plus extrêmes et les plus dangereuses.

Le Bureau américain des statistiques du travail classe la conduite de camions au huitième rang des professions les plus dangereuses, avec 556 accidents du travail mortels pour l’année 2020.

Dans beaucoup de cas, les chauffeurs de camions sont confrontés à des conditions professionnelles parmi les plus extrêmes. Il peut s’agir d’une chaleur torride, d’un froid glacial, de routes impossibles ou même de conduite en zones de conflit.

Quoi qu’il en soit, les chauffeurs routiers continuent à transporter leurs marchandises là où elles doivent aller.

Trains routiers australiens

australia road train

Un train routier est une longue combinaison de remorques tirées par un tracteur pour déplacer plus efficacement la cargaison. Il est largement utilisé sur les routes droites et plates de l’Outback australien.

Ils sont connus pour être les camions les plus longs du monde, avec une longueur de 165 pieds (50 mètres). Cela représente plus du double de la longueur d’un semi-remorque standard.

Mais les plus longs trains routiers australiens peuvent mesurer jusqu’à 175 pieds de long et peser entre 80 et 120 tonnes.

Les trains routiers sont très dangereux et interdits dans la plupart des territoires australiens. Ils sont très difficiles à contrôler et encore plus à arrêter. Mais l’Outback est immense et manque de population. Ainsi, les trains routiers restent le meilleur moyen de transporter des marchandises chez les communautés isolées du territoire.

Le temps et le climat de l’Australie occidentale sont connus pour être désertiques la majeure partie de l’année. Des températures aussi élevées impliquent que le moteur doit être parfaitement ventilé et refroidi. Ceci est particulièrement important sur une route où il n’y a pratiquement aucune infrastructure.

L’Outback australien couvre plus de 5 millions de km2.  Un chauffeur peut ainsi se retrouver à 10 ou 12 heures de route d’un mécanicien pouvant réparer ce camion. La fiabilité des moteurs est primordiale dans l’Outback, où l’assistance routière arrive parfois par avion à hélice.

Malgré les problèmes de sécurité, les trains routiers sont indispensables en Australie, surtout dans les régions isolées. Ils sont essentiels pour transporter des marchandises dans les petites régions arides et les villes isolées. Certaines communautés de ces régions de l’Outback, comme les Aborigènes, en dépendent entièrement.

Camionnage sur route de glace

truck on ice road

Camions traversant la rivière Albany sur la route d’hiver de Moosonee à Attawapiskat dans le nord de l’Ontario, au Canada.

Une route de glace est une route d’hiver, ou une partie de route, qui fonctionne sur une surface d’eau naturellement gelée (rivières, lacs ou masses de glace de mer) dans les régions froides. Les routes de glace permettent le transport temporaire vers des régions éloignées sans accès routier permanent.

Les routes de glace réduisent le coût du transport de matériaux qui seraient autrement expédiés par fret aérien coûteux. Elles permettent de déplacer des objets lourds ou de grande taille qu’il serait presque impossible de transporter par avion.

Elles sont devenues populaires auprès du public notamment grâce à l’émission de télé-réalité Ice Road Truckers, qui suit la vie de chauffeurs routiers au cours de leurs dangereux voyages.

Ces routes de glace se trouvent en Antarctique, en Alaska, en Russie, en Suède. Mais aussi en Estonie, au Canada, en Norvège, en Finlande et à certains endroits des États-Unis.

Le camionnage sur les routes de glace est une opération très compliquée et risquée. La vitesse est généralement limitée à 24 km/h (15 mph) pour éviter que le poids d’un camion ne provoque des fissures à la surface de la glace.

Parmi les autres dangers, il y a les avalanches et les crêtes de pression sur les grands lacs. Les crêtes de pression sont des ruptures dans la glace créées par la contraction de la glace de surface. Cela s’accumule en raison de la chaleur au fil du temps.

En bref, la conduite sur ces routes de glace est l’affaire de chauffeurs routiers expérimentés, qui doivent suivre une formation supplémentaire et avoir des nerfs d’acier.

Zones de conflit

Le Red Ball Express

red ball express

Image: http://www.maksimsmuseum.com/red-ball-express-patch.html

L’un des cas les plus célèbres de camionnage dans une zone de conflit est celui du Red Ball Express.

Le Red Ball Express était le célèbre système de camionnage qui approvisionnait les forces alliées à travers l’Europe après la percée sur les plages de Normandie en 1944. Pour faciliter le transport de marchandises vers les lignes de front, les camions décorés de boules rouges suivaient des itinéraires marqués de la même manière et fermés à la circulation civile. Ces camions avaient également la priorité sur les routes normales.

D’août à novembre 1944, 23 000 camionneurs américains – dont 70 % étaient noirs – ont transporté plus de 400 000 tonnes de munitions, d’essence, de fournitures médicales et de rations sur les fronts de France, de Belgique et d’Allemagne.

Les camions Red Ball Express ont donné aux Alliés un avantage stratégique sur l’infanterie Allemande, qui était trop dépendante des lignes ferroviaires et des chariots tirés par des chevaux pour le transport des troupes et du matériel.

Ces conducteurs ont bravé les mines allemandes, les raids aériens et les bombardements. Tout cela, pour livrer des milliers de tonnes de fournitures aux Alliés.

On pourrait facilement affirmer que le camion, autant que le char, a permis aux forces alliées de l’emporter pendant la Seconde Guerre mondiale.

Contactez-nous dès aujourd’hui si vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités de carrière offertes par ENERGY ou si vous avez besoin d’un devis gratuit pour vos besoins en matière d’expédition.

À Propos de L'auteure

  • Axelle Benarroche
  • Axelle Benarroche

    Content Writer

    Axelle Benarroche is a recent graduate of marketing and brand management. Originally from France, Axelle has worked in product marketing and content creation for a variety of industries. Axelle loves to travel and is looking forward to exploring Canada and the North American transportation industry.

D'autres Articles

Consulter L'article

Toutes les nouvelles
  • 28 septembre, 2022

    Comment les expéditeurs peuvent se préparer à la haute saison 2022

  • 23 septembre, 2022

    Communiqué de Presse: ENERGY se classe au 271e rang sur la liste Canada’s Top Growing Companies 2022

  • 20 septembre, 2022

    Pourquoi Les Camions Européens Ont Des Faces Plates