Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site Web fonctionne correctement et pour collecter des statistiques sur les utilisateurs afin d'améliorer notre site. En savoir plus sur notre politique de confidentialité ici.

Accepter

Halloween arrive à grands pas, et c’est l’occasion de se plonger dans des histoires effrayantes et des légendes urbaines, racontées par des camionneurs, pendant leurs trajets sur la route.

Les histoires effrayantes racontées par les camionneurs sur la route sont presque aussi anciennes que la profession elle-même, et les conducteurs rapportent encore aujourd’hui des phénomènes inexpliqués et mystérieux. Voyageant souvent seuls et à toute heure de la nuit, les camionneurs voient des parties du pays que beaucoup d’entre nous ne voient pas.

L’esprit peut certainement nous jouer des tours lorsque nous sommes fatigués ou dans des régions inconnues, mais ces histoires pourraient-elles être vraies ? Ou sont-elles le produit d’une imagination débordante et d’yeux fatigués ? Nous vous laissons décider, mais en l’honneur de la saison effrayante, voici quelques histoires étranges racontées par des camionneurs sur la route.

Une chauve-souris toute droit venue d’enfer

bat

Un soir, un camionneur effectuant une livraison de nuit a vu un gros oiseau voler vers lui. Il a fait une manœuvre risquée pour éviter que ce dernier ne lui brise le pare-brise, mais a tout de même entendu un bruit épouvantable. Il s’arrête rapidement pour voir ce qu’il a heurté, et voit une créature de taille humaine sur le sol.

Selon la légende, la créature ressemblait à une chauve-souris humanoïde de 2 mètres de large. Après que le conducteur ait jeté un coup d’œil prudent hors de sa cabine pour mieux voir, la bête a rebondi sur ses pattes et s’est envolée. Le conducteur a rapidement pris la fuite, et ce n’est que lorsqu’il a pu s’arrêter à la station-service qu’il a constaté les dégâts causés à son camion.

Cette créature est similaire aux observations de l‘Homme-Insecte, célèbres dans le folklore de Virginie occidentale, qui auraient été vues dans la région de Point Pleasant du 15 novembre 1966 au 15 décembre 1967.

L’auto-stoppeur qui disparaît

fog

L’histoire raconte qu’un camionneur conduit tard dans la nuit lorsqu’il prend un auto-stoppeur. Le passager était calme et amical, et les deux ont eu une simple discussion. Lorsque le camionneur arrive à la destination de l’auto-stoppeur, il regarde autour de lui, et l’auto-stoppeur a complètement disparu.

Le chien noir

black dog

C’est l’une des légendes urbaines les plus célèbres racontées par les camionneurs. Il s’agit d’un chien noir menaçant qui apparaît pour avertir les camionneurs privés de sommeil qu’ils devaient quitter la route le plus rapidement possible en raison du danger imminent.

Certains disent que c’est un présage de mort, d’autres qu’il s’agit d’un signe protecteur indiquant que tout ira bien.

Le fantôme en tunique blanche

ghost

Il s’agit d’une histoire bizarre dont la cause est inconnue. Au Texas, un événement étrange s’est produit au cours de la première année de carrière d’un chauffeur de camion.

Alors qu’il était fatigué de conduire pendant de nombreuses heures, il a aperçu l’ombre d’un homme de grande taille vêtu d’une tunique blanche sur le bas-côté de la route. L’apparition fait des signes de la main pour avertir le conducteur de faire un écart à gauche pour éviter un danger sur la route. Le conducteur réalise alors rapidement que l’homme mystérieux a soudainement disparu mais qu’il lui a sauvé la vie en le prévenant du danger sur la route.

De mystérieuses amendes de stationnement

truck stop

Au Nouveau-Mexique, il y a un relais routier où certains conducteurs de camions reçoivent des contraventions pour s’être garés au mauvais endroit. Mais en général lorsqu’un conducteur tente de payer l’amende, il découvre que le ticket n’est pas enregistré et qu’il n’y a aucune trace de celui-ci. Il s’avère que l’agent de police qui était censé donner ces amendes est en réalité mort depuis plus de 20 ans.

SUPERSTITIONS CONNUES DES CAMIONNEURS

Vous connaissez peut-être déjà certaines superstitions célèbres, comme le chiffre 13, synonyme de malchance, ou la peur irrationnelle d’un chat noir passant devant une personne.

Cependant, vous n’avez peut-être pas entendu parler de celles qui sont populaires dans l’industrie du camionnage.

Voici quelques superstitions et traditions notables des camionneurs :

  • L’autoroute 666 (maintenant l’autoroute 491) aux États-Unis est un tronçon de route effrayant où il y aurait des démons et des fantômes.
  • Ne jamais uriner sur son propre camion.
  • Retenez votre souffle lorsque vous passez devant un cimetière. Si vous respirez les esprits, ils peuvent vous posséder.
  • Levez les pieds lorsque vous passez sur une voie ferrée. On dit que vous ne pourrez jamais trouver l’amour si vous ne le faites pas.
  • Les camions en anglais doivent être féminins, comme les marins et leurs bateaux, pour les garder en sécurité.
  • Ne conduisez jamais avec un billet de 50 $ sur vous.
  • Ne croisez pas une autoroute lorsque vous cherchez un endroit où vous arrêter, ou la malchance viendra.
  • Lorsque vous arrivez à destination, tapez sur le tableau de bord et remerciez votre camion pour son travail bien fait, et il continuera à rouler.

Conduire seul sur les routes et autoroutes peut être une tâche effrayante. Pourquoi ne pas conduire pour ENERGY et avoir la confiance d’une grande équipe derrière vous ? Visitez notre page de carrières pour voir nos opportunités disponibles.

À Propos de L'auteure

  • Axelle Benarroche
  • Axelle Benarroche

    Content Writer

    Axelle Benarroche is a recent graduate of marketing and brand management. Originally from France, Axelle has worked in product marketing and content creation for a variety of industries. Axelle loves to travel and is looking forward to exploring Canada and the North American transportation industry.

D'autres Articles

Consulter L'article

Toutes les nouvelles
  • 18 novembre, 2022

    Communiqué de Presse: ENERGY a été reconnu dans la liste 2022 des meilleurs lieux de travail au Québec

  • 03 novembre, 2022

    Top 4 des Tendances du transport et de la logistique en 2023

  • 28 septembre, 2022

    Comment les expéditeurs peuvent se préparer à la haute saison 2022