Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site Web fonctionne correctement et pour collecter des statistiques sur les utilisateurs afin d'améliorer notre site. En savoir plus sur notre politique de confidentialité ici.

Accepter

Selon le Bureau des statistiques de l’emploi des États-Unis, le nombre d’employés en entrepôt a doublé, passant de 645 200 en 2010 à 1 304 900 en 2020. Avec une croissance aussi rapide, il est crucial pour votre réussite sur le marché concurrentiel d’aujourd’hui de faire évoluer efficacement vos opérations d’entreposage pour répondre à la demande croissante.

Nous avons voulu profiter de cette occasion pour vous faire part de certaines des choses essentielles à faire et à ne pas faire pour vous aider à rendre vos opérations d’entreposage aussi efficaces et sûres que possible.

Les choses à faire en matière d’entreposage

1) Monétiser chaque événement de contact

Warehousing Do’s and Don’ts

Un événement de contact correspond à chaque fois que vous déplacez un stock dans votre entrepôt. Un entrepôt allégé et efficace ne comptera pas plus de cinq événements de contact entre le moment où le produit entre dans l’entrepôt et celui où il est réexpédié. En d’autres termes, chaque mouvement de stock que vous effectuez doit faire partie du contrat d’entreposage qui génère des revenus. Voici quelques exemples d’événements de contact monétisés :

  • Le déchargement des marchandises du conteneur d’expédition
  • Stockage des marchandises dans les rayons
  • Déstockage des marchandises des rayons
  • Emballage des marchandises dans le conteneur d’expédition

La  référence absolue est constituée des quatre événements de contact mentionnés ci-dessus, où chaque mouvement est entièrement monétisé. Si vous allez au-delà de ceux-là, vous perdez du temps et des ressources.

Comment éviter les événements de contact inutiles ? Il faut une planification efficace de l’entrepôt. Une organisation efficace permet d’éviter de faire de la place pour un nouveau stock en déplaçant les marchandises déjà présentes dans les rayons, ce qui réduit les événements de contact inutiles.

2) Mettez en place des circuits de préparation de commandes efficaces

Warehousing Do’s and Don’ts

Les circuits de préparation des commandes sont les itinéraires que vos employés doivent emprunter pour collecter les marchandises que vous stockez dans votre entrepôt. Vous voudrez que les articles qui circulent rapidement dans votre entrepôt soient proches et faciles d’accès. Cela inclut le stockage à court terme ou les articles que vous gardez pour le transbordement.

Les articles qui restent dans votre entrepôt à long terme doivent être les plus éloignés, car vous n’aurez pas besoin d’y accéder régulièrement.

La création de circuits de préparation de commandes efficaces donne la priorité aux espaces de premier choix de votre entrepôt.

3) Adoptez la technologie et analysez vos données

Warehousing Do’s and Don’ts

Nous vivons dans l’ère de l’information, mais de nombreux entrepôts s’accrochent encore à des processus manuels et dépassés. La mise en œuvre d’un système de gestion d’entrepôt (WMS en anglais) vous permet non seulement de gagner du temps en matière de facturation et de programmation, mais aussi de faciliter la vie de vos clients. Un système de gestion d’entrepôt permet à vos clients d’avoir une meilleure visibilité sur leurs stocks et vous permet d’augmenter votre capacité de stockage.

Mais la technologie moderne ne vaut que par la personne ou l’équipe qui l’utilise. La plupart des plateformes disponibles offrent une visibilité exceptionnelle sur les performances de votre entrepôt, mais vous devez en tirer parti.

Les analyses d’entrepôt sont le meilleur ami du gestionnaire.

Combien de temps vous faut-il pour dépouiller un conteneur ? Combien de temps faut-il à votre équipe pour charger un camion ? Les informations qu’un WMS peut vous fournir vous permettent de mieux comprendre les performances de votre entrepôt et les domaines à améliorer.

À ne pas faire dans le domaine de l’entreposage

1) Ne mélangez pas vos UGS

Warehousing Do’s and Don’ts

Les unités de gestion des stocks ou UGS sont des codes-barres qui sont uniques pour chaque type de produit. Vous voudrez garder les articles apparentés, et donc les UGS apparentées, ensemble dans votre entrepôt.

En mélangeant les UGS au même endroit, vous augmentez le risque que votre équipe emballe accidentellement le mauvais produit.

De plus, si vous répartissez des UGS identiques sur plusieurs sites, la personne qui prépare la commande sera moins efficace car elle devra suivre un chemin de préparation plus long.

2) Ne pas faire de la formation en sécurité une expérience unique

Warehousing Do’s and Don’ts

Les entrepôts peuvent être des endroits dangereux et ils sont propices aux accidents du travail. Selon les données 2018 de l’OSHA, un décès sur 6 sur le lieu de travail implique un chariot élévateur. Les blessures et les décès au travail sont tragiques et ont un coût humain direct, mais il y a aussi des coûts indirects que vous ne pouvez pas ignorer.

Les coûts indirects tels que les factures médicales, les amendes, les règlements, le recyclage, les dommages aux équipements et la perte de productivité peuvent faire ou défaire les opérations de votre entrepôt.

Les blessures graves et non mortelles coûtent à l’industrie du transport et de la logistique 84 millions USD par semaine, selon une étude de 2019 de Liberty Mutual.

Un environnement de travail sûr avec un personnel hautement qualifié signifie moins d’erreurs, une meilleure efficacité et moins d’accidents du travail. Mais comment vous assurer que vous faites tout ce que vous pouvez pour favoriser un environnement de travail sûr ? Faites de la formation à la sécurité un processus continu et évolutif.

Créez des programmes et des procédures de formation à la sécurité et faites-les respecter. Récompensez les bons comportements et réprimandez les actions imprudentes qui mettent le personnel en danger. Efforcez-vous continuellement d’améliorer les conditions de sécurité.

N’oubliez pas que l’atout le plus précieux de votre entrepôt n’est pas la superficie en pieds carrés dont vous disposez, ni la technologie que vous utilisez – ce sont les personnes qui travaillent sous vos ordres qui font de votre opération un succès au quotidien.

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos options et capacités d’entreposage, contactez-nous dès aujourd’hui !

À Propos de L'auteure

  • Matthew Thompson
  • Matthew Thompson

    Matthew Thompson

    Matthew is a 20 year veteran of the warehousing and logistics industry with an impeccable track record for safety. Matthew understands that safety and organization are essential force multipliers that supercharge warehouse efficiency.

     

D'autres Articles

Consulter L'article

Toutes les nouvelles
  • 18 novembre, 2022

    Communiqué de Presse: ENERGY a été reconnu dans la liste 2022 des meilleurs lieux de travail au Québec

  • 03 novembre, 2022

    Top 4 des Tendances du transport et de la logistique en 2023

  • 26 octobre, 2022

    Histoires de Camionneurs et Légendes Urbaines Effrayantes