Nous utilisons des cookies pour nous assurer que notre site Web fonctionne correctement et pour collecter des statistiques sur les utilisateurs afin d'améliorer notre site. En savoir plus sur notre politique de confidentialité ici.

Accepter

2023 approche, et voici les quatre principales tendances en matière de transport et de logistique que nous attendons avec impatience pour l’année à venir.

1) La livraison par drone prend son envol

Depuis qu’il existe des drones commerciaux sur le marché, les gens rêvent de les utiliser pour des livraisons. 2023 sera-t-elle l’année où la livraison par drone sera enfin généralisée ?
C’est ce qu’Amazon espère faire avec son nouveau programme Prime Air. Avec des drones livrant des colis dans les arrière-cours des gens, Prime Air espère développer ce service en une méthode de livraison à part entière qui répondra en toute sécurité aux besoins des clients partout.

prime air drone

Bien que la seule offre nord-américaine de ce service d’Amazon Prime Air soit un essai à Lockford, en Californie, l’entreprise a de grands projets d’expansion. Les progrès ont été lents depuis que le PDG de la société, Jeff Bezos, a annoncé pour la première fois un plan de livraison par drone en 2013, mais avec un géant de la vente au détail comme Amazon montrant un intérêt, vous pouvez parier que d’autres entreprises prennent note.

Google, Walmart, FedEx et UPS sont tous en train de développer leurs plateformes de livraison par drone, Wing, une société incubée par Google X, étant en tête avec plus de 250 000 livraisons à ce jour, d’après leur site Web.

Nous prévoyons qu’en 2023, cette technologie arrivera à maturité et que la réglementation sur le vol des drones au-delà de la ligne de vue sera améliorée pour faire place à cette nouvelle méthode de livraison.

En résumé, recevrez-vous un colis livré par drone en 2023 ? Probablement pas, mais 2023 pourrait être l’année où le concept de livraison par drone prendra son envol.

2) Les cyberattaques sur les chaînes d’approvisionnement vont se multiplier

cyber attacks

Tout comme dans d’autres secteurs, la cybersécurité est une préoccupation croissante.

Selon un rapport d’Aqua Security, les cyberattaques contre la chaîne d’approvisionnement en logiciels ont connu une hausse vertigineuse de 300 % en 2021 et devraient augmenter d’année en année.

Les cyberattaques contre les chaînes d’approvisionnement peuvent impliquer la prise en otage de données à des fins de gain financier ou le vol d’informations sensibles sur les clients. Ces types d’attaques provoquent des perturbations massives dans la chaîne d’approvisionnement logistique. Elles peuvent coûter des centaines de millions de dollars à résoudre et causer des dommages à long terme à la réputation d’une marque.

Les responsables de la sécurité s’attendent à ce que les coûts annuels de la cybercriminalité atteignent 10 500 milliards de dollars d’ici 2025. Bien qu’il soit difficile d’obtenir des chiffres exacts sur l’impact des cybercrimes sur le secteur de la logistique, car de nombreuses entreprises préfèrent ne pas signaler une violation, il est tout à fait possible que, dans un avenir pas si lointain, les cyberattaques coûtent plus cher au secteur de la logistique que le vol physique de marchandises.

Nous prédisons qu’en 2023, les entreprises, grandes et petites, ne pourront plus ignorer cette menace persistante et évolutive. Les attaques continueront à proliférer et à devenir plus sophistiquées, et les départements informatiques seront enfermés dans une course aux armements en constante évolution avec les cybercriminels.
Si le renforcement de la sécurité informatique a un coût élevé, les entreprises qui investissent dans leur infrastructure informatique et qui évaluent et réévaluent fréquemment leurs politiques seront les grands gagnants en 2023.

3) Les entreprises de logistique – petites et grandes – chercheront à réduire leur empreinte écologique

Une grande tendance que nous nous attendons à voir croître en 2023 est l’accent continu mis sur la durabilité dans les chaînes d’approvisionnement. La sensibilisation croissante des consommateurs aux émissions de la chaîne d’approvisionnement, associée à des réglementations gouvernementales plus strictes, poussera les entreprises vers des solutions à faible teneur en carbone ou des technologies propres dans les années à venir.

En 2023, vous pouvez vous attendre à voir se poursuivre et s’étendre le nombre d’entreprises s’approvisionnant en matières premières durables, tirant parti de nouvelles technologies qui créent moins d’émissions, et de compensations de carbone pour réduire l’empreinte environnementale de leurs opérations.

Si les stratégies mentionnées ci-dessus sont déjà courantes pour la plupart des grands acteurs du secteur de la logistique, nous prévoyons que les opérations de petite et moyenne taille chercheront à mettre en œuvre des solutions similaires, car elles sont confrontées à une pression croissante de la part de leurs clients, de leur personnel et de leurs partenaires.

4) Passer de la réactivité à la proactivité grâce aux solutions basées sur l’IA

La plupart des professionnels de la logistique ont passé les deux dernières années à faire face à une crise de la chaîne d’approvisionnement après l’autre. Mais maintenant, alors que les pressions sur la chaîne d’approvisionnement s’améliorent et que l’activité revient à une nouvelle normalité, les professionnels de la logistique peuvent passer d’une approche uniquement réactive à une approche plus proactive.

Les organisations ont dû apprendre à pivoter rapidement pendant la pandémie, et une chaîne d’approvisionnement agile, suralimentée par l’IA et les algorithmes d’apprentissage automatique, est devenue un énorme avantage commercial.

Selon une récente enquête de McKinsey, la planification autonome de la chaîne d’approvisionnement peut entraîner une augmentation des revenus allant jusqu’à 4 %, une réduction des stocks allant jusqu’à 20 % et une diminution des coûts de la chaîne d’approvisionnement allant jusqu’à 10 %.

La planification autonome aide les chaînes d’approvisionnement à fonctionner plus efficacement dans des environnements imprévisibles, en nécessitant moins de supervision humaine directe et de prise de décision. Elle combine le big data (données de l’entreprise, facteurs externes et informations sur les clients) avec des analyses avancées pour optimiser chaque étape du processus de la chaîne d’approvisionnement.

Nous prévoyons qu’en 2023, la plupart des organisations de biens de consommation emballés s’orienteront vers des outils autonomes de planification de la chaîne d’approvisionnement pour rester compétitives sur le marché.

Si vous êtes intéressé par un devis rapide et gratuit pour vos besoins d’expédition chez ENERGY Transportation Group, contactez nos professionnels de la logistique !

À Propos de L'auteure

  • Adam Pinsky
  • Adam Pinsky

    Marketing Director

    Adam Pinsky is an endlessly curious, full-stack marketing professional. Having worked in a variety of industries—from legal services to space technology—Adam brings a unique perspective when crafting bespoke marketing and communication strategies.

D'autres Articles

Consulter L'article

Toutes les nouvelles
  • 18 novembre, 2022

    Communiqué de Presse: ENERGY a été reconnu dans la liste 2022 des meilleurs lieux de travail au Québec

  • 26 octobre, 2022

    Histoires de Camionneurs et Légendes Urbaines Effrayantes

  • 28 septembre, 2022

    Comment les expéditeurs peuvent se préparer à la haute saison 2022